• Paolo Ramoneur

    Ce documentaire intimiste nous amène à Sutton, au Québec où on découvre Paolo Charbonneau, un ramoneur de cheminées. Au delà de son métier, son chapeau noir haut de forme, appelé tuyau de poêle, lui confère une dignité, c’est son porte-bonheur. Sans son chapeau, il ne se sent pas dans son univers, dans son personnage.

    Bohème, fantaisiste à ses heures, Paolo s’épanouit grâce au ramonage. Métaphore de son quotidien, le lyrisme du ramoneur se révèle sur les toits où il y trouve son équilibre personnel et professionnel. Son alter ego, sa grande complice est sa corneille qu‘il a adoptée. Fils de ramoneur, nous découvrons que Paolo a eu à faire face à un immense conflit avec son père lorsque ce dernier est tombé d’un toit, il y a 8 ans.

    Dans ce film, la vie-la mort, la mémoire et l’enfance se chevauchent et le ramonage devient une forme de spiritualité.  Omniprésente, la musique jazz et classique explore la dynamique qui existe entre le ramonage et la filiation paternelle et produit un effet cathartique.

    Un opus au ramoneur !

  • Share on Facebook!
  • Paolo ramoneur